Une reconversion professionnelle demande à sortir de sa zone de confort

Qui dit « reconversion professionnelle » dit naturellement « sortir de sa zone de confort ». Plus que de longs discours, voici le portrait d’Hanine qui est passé par là.

Un exemple de sortie de zone de confort pour se reconvertir

Pourquoi t’es-tu reconverti professionnellement ?

« Je m’appelle Hanine, j’ai 30 ans et je suis le fondateur de la start-up Goodbye Comfort Zone. Voilà comment je me suis reconverti professionnellement en sortant de ma zone de confort. Après un Bac S en 2005, je me suis dirigé vers des études de Management et de Commerce International. J’ai alors commencé une carrière de cadre à des postes de développement commercial et marketing. En parallèle de mon parcours professionnel, il y a eu ce jour de 2006 où j’ai découvert l’existence d’une discipline qu’on appelait le développement personnel. Depuis, j’ai dû lire des centaines et des centaines de livres sur le sujet. J’ai aussi suivi des formations, rencontré des professionnels du milieu… Et en 2016, j’ai créé un blog pour retranscrire les récits d’un challenge que je m’étais lancé : sortir de ma zone de confort en réalisant un défi par jour pendant 365 jours! Ces défis se sont accompagnés d’articles, puis de quelques vidéos Youtube et de conférences (dont deux TedX en 2017).  

 

Depuis, la communauté Goodbye Comfort a grandi et des dizaines de milliers de personnes ont commencé à me suivre et à sortir de leur zone de confort ! Clairement, je ne me suis jamais autant amusé que depuis que j’ai commencé cette aventure Goodbye Comfort Zone. Et j’en voulais toujours plus ! Dans presque chacun message que je recevais et à chaque événement que j’organisais, la même question de fond revenait : oui mais comment passer à l’action et sortir de sa zone de confort et maintenir sur la durée ? Je me suis pris de passion pour ce nouveau rôle de capitaine d’équipe et je me voyais mal me la jouer façon motivateur « à l’américaine » et me contenter de dire aux gens qu’il suffit de se « bouger le cul ». D’autant plus, que j’ai moi-même fait face aux mêmes difficultés et blocages. C’est ainsi que j’ai décidé de franchir le pas et de sortir de ma zone de confort professionnelle en quittant mon confortable job de cadre, pour fonder une startup et pouvoir concrétiser un rêve qui me trottait dans la tête depuis un moment : créer le premier jeu en immersion réelle pour se dépasser et devenir la meilleure version de soi-même : Comfort Zone Heroes.

 

Quelle est ton activité dans cette nouvelle vie ?

reconversion-professionnelle-zone-confort« Je suis entrepreneur à temps plein depuis quelques mois. Après 6 mois de recherche et développement nous venons de lancer en ce mois de Janvier 2018 le projet Comfort Zone Heroes avec une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule.
En parallèle, j’ai l’opportunité de pouvoir faire des prestations en entreprise essentiellement sous forme de séminaires ou de conférences sur les thématiques de la PNL (Programmation Neuro-linguistique), du dépassement de soi et du développement personnel. »

Quel sens trouves-tu dans ton travail aujourd’hui ?

« Je ne me considère pas comme un coach mais je me suis pris de passion depuis plus d’un an pour ce nouveau rôle de capitaine d’équipe qu’on m’accorde. Le fait de pouvoir inspirer d’autres personnes et de pouvoir d’impacter positivement leurs vies est pour moi l’ultime source de motivation et d’épanouissement. En plus, je m’amuse tout en me dépassant dans le cadre de mon projet Goodbye Comfort Zone 🙂 La vie est un jeu ! »

 

As-tu été accompagné pour ta reconversion professionnelle ?

« Je n’ai pas réellement cherché à me faire accompagner dans le cadre de ma démarche de reconversion professionnelle car je savais clairement où je souhaitais me diriger et j’avais déjà amorcé le pas avec la création d’un blog et des années de passion. Cependant, je me suis beaucoup auto-formé dans des disciplines touchant de près ou de loin à l’entrepreneuriat et à l’innovation. J’ai aussi enchaîné les événements et j’ai pu faire la rencontre de plusieurs entrepreneurs aux parcours très inspirants qui m’ont donné beaucoup de conseils précieux. Enfin, dans le cadre du projet je me suis beaucoup entouré, d’abord par les gens de la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) et par la suite par des professionnels dans mon domaine faisant partie de ma communauté : psychologues, coachs, experts en communication… »

Quel conseil donnerais-tu à ceux qui hésitent à se reconvertir professionnellement ?

« Mon conseil pour se reconvertir professionnellement est de faire un réel travail d’introspection et de connaissance de soi, afin de mettre en évidence ses valeurs, ses points forts et faibles et de bien définir par la suite la route à suivre. Il est souvent difficile de faire cette démarche seul, j’en sais quelque chose ! Mais elle est à mon sens primordiale avant de se lancer dans une telle aventure.

La bonne nouvelle, c’est qu’en dehors de cette zone de confort vous attendent des expériences incroyables, des rencontres extraordinaires et un tas de nouvelles opportunités ! On est beaucoup plus ouvert et plus heureux quand on fait quelque chose qui a vraiment du sens à nos yeux : on a qu’une vie alors faisons-en un chef-d’oeuvre selon nos propres termes ! »