Se reconvertir professionnellement de Hong Kong à chroniqueuse TV en France : comment mon parcours m’a amenée là ?
Après mon orientation initiale vers le marketing, mon parcours professionnel m’a menée à exercer le métier de coach de vie spécialisée en réorientation professionnelle et maintenant chroniqueuse TV. Je vous raconte ma propre expérience de changement de métier, de pays et de vie !

Réorientation professionnelle : de Hong Kong à Lille

Je n’avais pas du tout envisagé une réorientation professionnelle après Hong Kong ! A 22 ans, avant même ma remise de diplôme, j’avais réussi à décrocher un CDI en contrat local en tant que chef de produit dans une entreprise de luminaires, qui souhaitait s’engager sur l’économie d’énergie. Nous sommes en 2007. Cet emploi avait du sens, mais mon désir de contribuer à l’humain était encore plus grand que mon engagement écologique. Même si je n’avais encore aucune idée de comment apporter ma pièce à l’édifice, je sentais que c’était en France que je devais contribuer sur ce sujet et entamer ma reconversion professionnelle après Hong Kong. Même si la décision et le retour furent douloureux, j’ai donc décidé de rentrer à Lille, où j’avais fait mes études.

Ce premier emploi à Hong Kong fut toutefois une excellente expérience, grâce à laquelle j’ai énormément appris. Certaines années de travail comptent triple en termes d’apprentissage. Celle-ci en faisait partie ! Mes premiers pas en marketing m’ont d’ailleurs beaucoup apporté dans mon activité d’indépendante pour définir mon positionnement et une offre claire. Comme je dis toujours, la somme des expériences avant une reconversion professionnelle n’est pas le fruit du hasard, mais un parcours pour récolter des compétences précieuses qui permettent de changer de métier !

Une fois rentrée à Lille, j’ai naturellement regardé les offres d’emploi en RH, mais je ne m’y retrouvais pas du tout. Cela me semblait bien trop conventionnel, on n’allait pas changer le monde comme ça ! J’ai alors compris que pour apporter “ma patte”, reconversion professionnelle allait rimer avec création de ma propre activité. J’ai donc commencé une formation d’entrepreneuriat à Lille, “Audace”. Sans le savoir, ce mot allait me suivre durant ma future vie professionnelle : faire preuve d’audace, oser, encore et encore !

Reconversion professionnelle de Lille à coach de vie à Marseille

J’ai ensuite commencé ma reconversion professionnelle post Hong Kong, en alliant humain et entrepreneuriat, en indépendante, en collaboration avec un cabinet de chasse de têtes à Lille et à Paris. Alors que j’approchais les limites de ce métier, on m’a présenté l’opportunité, à 25 ans, de devenir la Responsable RH d’un groupe d’agences digitales de 200 personnes à Lille, Paris et Lyon. J’ai saisi cette chance de travailler en direct avec le PDG, très humain et ouvert d’esprit. Nous avons pu mettre en place de nombreuses initiatives de bien-être au travail – à l’époque plutôt avant-gardistes – et une vision RH éthique. Un air de Chief Happiness Officier avant l’heure !

Le poste était très stimulant, mais j’ai quand même reconnu les limites de mes actions : certains collaborateurs ne se sentaient pas mieux en dépit de nos efforts. En fait, ils n’étaient tout simplement pas à leur place professionnellement. Cela nécessitait un véritable travail sur soi, plus en profondeur. Certains faisaient un bilan de compétences mais n’en ressortaient pas tellement plus avancés ! Pourtant, ça ne me semblait pas sorcier de poser les bonnes questions… C’est alors que j’ai créé une méthode pour faire le bilan de sa vie professionnelle et se reconvertir professionnellement si nécessaire : le BILAN DE SENS©. J’ai ainsi décidé de me réorienter à nouveau. Je me suis lancée en tant que coach de vie professionnelle à Lille puis à Paris et à Marseille, spécialisée dans l’orientation et la réorientation professionnelle.

Il y a des similitudes entre le métier de responsable RH et de coach de vie : le rapport à l’autre, l’écoute, les conseils… La culture RH de l’humain en entreprise a été un sacré atout, certes. Mais comprendre la motivation en profondeur et trouver les clés pour permettre de se dépasser est une autre paire de manches. Ma culture générale du développement personnel, ma quête sur la création d’un nouveau monde, couplées à ma formation de thérapeute à Paris, ont été des bases solides pour ma reconversion professionnelle de Hong Kong à coach de vie à Lille, puis Paris et enfin Marseille !

De coach de vie à Marseille à chroniqueuse TV

En plus de mon métier de coach de vie à Marseille, à partir de la rentrée 2019, je serai désormais  chroniqueuse TV dans une nouvelle émission télé consacrée au coaching de vie !

C’était un rêve depuis l’enfance. N’ayant pas de contact dans le PAF, et ayant compris que les journalistes cherchent des experts disponibles immédiatement quand ils ont besoin d’une intervention, je n’ai pas cherché à devenir chroniqueuse TV. Je me disais que le plus important était de bien faire mon métier, d’être bien sûr visible, et qu’un jour cela arriverait. La confiance a payé. Pendant mon dernier voyage à Hong Kong, j’ai été contactée par une productrice pour une nouvelle émission de TV consacrée au coaching de vie. Je deviens ainsi l’experte coach de vie sur le plateau en quotidienne ! C’est une nouvelle page de reconversion professionnelle pour moi. Car bien entendu, j’ai dû encore apprendre un tout nouveau métier, pour mon plus grand bonheur.

Quel sera le prochain épisode de ma réorientation professionnelle ?

Mes 3 conseils après ma reconversion professionnelle

Conseil n°1 : S’ouvrir aux rencontres

Chaque rencontre peut avoir un sens plus tard. Je n’ai jamais trouvé un emploi ou un stage en envoyant un CV classique…

Conseil n°2 : Oser sortir des sentiers battus

Faites preuve d’audace ! Pour participer à la création d’un nouveau paradigme, il est indispensable de sortir des cases préconçues et toutes faites.

Conseil n°3 : Faire un pas après l’autre, même des petits pas

C’est en essayant que l’on réussit et c’est en réussissant que l’on prend confiance en soi. Il ne faut pas attendre d’avoir confiance en soi pour commencer à avancer !

 

“La confiance en soi ne descend pas du ciel, on se la crée.”